Tag PKJ – Les choix impossibles

tumblr_mqgduaj8yI1rufl3do1_500

Salut toi ! Entre deux lectures je te retrouve pour mon tout premier tag mis en ligne sur le blog. Inutile -je pense- de te présenter les tag/test des éditions Pocket Jeunesse qui sont généralement des défis ou questions impossibles proposés aux bibliophiles. Pour celui-ci, ce ne sont pas moins de 15 questions tordues auxquelles la maison d’édition nous propose de répondre. Je me suis prêtée au jeu et voici donc sans plus attendre mes réponses à ces 15 nouveaux dilemmes !

1 – Ne lire qu’un chapitre par jour OU lire un seul livre par mois en 3 jours.

Bon, déjà, j’ai du relire le dilemme plusieurs fois pour être sure de le comprendre. Je pense que je préfère ne lire qu’un chapitre par jour. Ce serait dur de me restreindre mais au moins j’aurais le plaisir de pouvoir lire chaque jour, alors qu’avec un livre par mois en 3 jours je devrais me contenter de faire des sudokus en attendant le mois suivant… et ça ne me semble pas du tout être une bonne option puisque je suis vraiment mauvaise à ce « loisir » !

2 – Ne jamais pouvoir relire aucun livre OU être obligé de relire un livre que vous avez détesté. 

Ah, ça se complique… Mais après mûre réflexion, je préfère ne jamais pouvoir relire aucun livre. C’est quelque chose qui m’arrive très rarement finalement, à part pour la saga des « Harry Potter » qui, elle, a le droit à un traitement de faveur. Et si je ressentais l’envie d’une relecture concernant un livre que je n’aurais pas bien compris en première lecture, je trouverais un cobaye pour le faire à ma place et avoir un petit résumé haha ! Franchement, relire un livre qu’on a détesté c’est une sacré torture !

3 – Devoir se séparer de 15 livres de sa bibliothèque OU devoir prêter ses livres. 

Alors là, c’est « facile » ! Je préfère LARGEMENT devoir prêter mes livres même si c’est quelque chose que j’ai horreur de faire. Ceci dit, je pense que je ferai passer un « entretien d’embauche au prêt » au receveur, je ne veux pas me retrouver avec des livres abîmés au retour, la maniaque que je suis ne le supporterait pas. Mes livres sont trop précieux pour que je veuille m’en débarrasser.

4 – Le héros/l’héroïne est mal choisi dans une adaptation cinématographique OU son amoureux/se est mal choisi. 

A vrai dire, ce n’est pas quelque chose qui m’importe énormément puisque je pars du principe que je serai forcément déçue concernant une adaptation cinématographique. Après, c’est sûr que je préfère que ce soit l’amoureux/se qui soit mal choisi parce que je me vois mal assister à un film entier où le personnage principal ne serait qu’une mauvaise interprétation/représentation de celui d’origine. C’est quand même lui que tu risques de devoir supporter pendant minimum 1h30 de film !

5 – Lire uniquement de la romance pendant 1 mois OU lire uniquement de la fantasy pendant 1 mois.  

De la fantasy s’il vous plaît ! Ce n’est pas vraiment un de mes genres de prédilection mais 1 mois de bisous et compagnie, je risquerai de frôler le burn-out amoureux. Avec la fantasy, on peut au moins s’attendre à des scénarios, des mondes et des actions qui diffèrent.

6 – Ne pas voir la couverture d’un livre avant de le commencer OU ne pas lire la 4ème de couverture avant de le commencer.

Tu vas peut-être me prendre pour une folle mais je ne lis JAMAIS les 4ème de couverture, j’ai bien trop peur de perdre le plaisir de la découverte. Généralement, je me fie donc à la couverture (femme frivole que je suis) et, plus simplement, au nom de l’auteur si je le connais. Je n’ai que rarement été déçue malgré cette méthode plus que déroutante.

7 – Votre meilleur ami déteste votre livre préféré OU votre meilleur ami refuse de lire votre livre préféré. 

Je suis plutôt compréhensive concernant les goûts et les couleurs de chaque personne donc si mon meilleur ami détestait mon livre préféré… je pense que je pourrais l’accepter. Par contre, cela me frustrerait énormément qu’il ne veuille pas le lire !  C’est bien moins pardonnable à mes yeux !

8 – Adorer un livre que tout le monde déteste OU détester un livre que tout le monde adore. 

Eh bien, ça rejoint un peu la question précédente finalement. J’estime que mes lectures sont avant tout personnelles et je me fiche pas mal que mon avis n’aille pas dans le sens des autres. Après, je préfère détester un livre que tout le monde adore. Ça ne m’est jamais arrivé pour le moment mais je ne me vois pas me forcer à aimer un livre que j’ai trouvé mauvais juste pour aller dans le sens de la tendance générale.

9 – Eleanor & Park OU Aristote & Dante. (Si vous n’avez lu aucun de ces deux livres, qu’attendez-vous?!?).

Voilà, voilà… La colle totale puisque je n’ai lu aucun des deux livres et crois-moi, je m’en veux ! Je me dépêche donc de les lire et je ferai certainement un edit pour répondre au dilemme.

10 – Un livre avec un roadtrip OU un livre avec du voyage dans le temps. 

C’est un peu biaisé comme question… même si les deux me plaisent. Mais bon, en bonne historienne que je suis, les voyages dans le temps me bottent bien plus que les roadtrips. Et puis, soyons francs, les roadtrips j’ai l’occasion de vraiment les vivre alors que la machine à voyager dans le temps, elle, elle n’existe pas encore.

11 – Voir l’adaptation d’un roman avant de lire le livre OU lire le roman mais ne jamais voir le film. 

Vu les adaptations de certains films, je préfère GRANDEMENT lire un roman mais ne jamais voir le film !  Et puis, ça ne me manque pas spécialement. Je trouve ça plus poétique d’imaginer son propre film -ses propres personnages, ses propres paysages…- et de le garder pour soi en se disant que, pour quelqu’un d’autre, ce ne sera certainement pas le même.

12 – Devoir sortir du Labyrinthe OU devoir s’échapper de Nil. 

Olala, je vais me faire lyncher dès mes premiers articles moi… Je n’ai lu aucun des deux même si j’ai vu les adaptations cinématographiques du Labyrinthe. Je ne pourrai donc pas répondre à ce dilemme.

13 – Rencontrer un auteur que vous ne connaissez pas et pouvoir échanger OU voir votre auteur préféré 5 secondes et avoir juste votre livre signé. 

Contre toute attente -et je m’étonne moi-même-, je choisirai la première option. Ce serait l’occasion de découvrir un nouvel auteur, une nouvelle plume et je pense que je serai bien moins gênée devant quelqu’un que je ne connais pas. Au contraire, je serai totalement intimidée devant mes auteurs favoris et je suis sûre que je ne serai pas capable de sortir un seul mot, donc bon ! Plutôt qu’un moment privilégié digne d’un film muet, l’échange avec l’auteur « inconnu » me semble plus prolifique !

14 – Un livre qui finit bien OU un livre qui finit mal. 

Ah, il faut de tout pour faire un monde mais… est-ce que je passe pour une sadique si je préfère les livres qui finissent mal ?

15 – Conseiller un livre que vous n’aimez pas à quelqu’un en étant quasiment sûr qu’il va aimer OU conseiller un livre que vous adorez en étant quasiment sûr qu’il ne va pas aimer. 

Option numéro deux ! Si le livre me plaît, je tenterais de toute les façons possibles et imaginables de convaincre la personne. Et puis mince, il faut être optimiste dans la vie !


Voilà petit Internaute, tu en sais désormais plus sur mes habitudes littéraires et mes réactions face à des choix -parfois- cornéliens. N’hésite pas à me dire si ce genre d’article te plaît et SURTOUT dis moi en commentaire ce que TOI, tu aurais répondu ! Ça m’intrigue beaucoup !

Des bisous.

(Oh, j’oubliais, ne m’en veux pas trop concernant mes lacunes littéraires. Je me rattrape vite, c’est promis).

Publicités

Un premier billet

1522_577619022253671_1123798352_n

Cette image a certainement été la raison de ton clic, je le sens, à toi maintenant d’en apprendre un peu plus sur le « Pourquoi du comment de ce blog ». Donc voilà, c’est décidé, je me lance dans la grande aventure du blog littéraire. Ce premier billet m’a fait beaucoup rire-angoisser, j’ai même songé à me renseigner un peu plus sur « Quoi écrire pour un premier article de blog » tellement il a été dur de lâcher prise.

Mais je pense que c’est le mieux à faire. Peu importe si le blog ne sera lu que par ma famille dans les débuts, ce n’est pas la gloire que je recherche. Juste une envie de partager un peu plus mes lectures. Parce que, pour l’instant, seule ma soeur supporte mes achats compulsifs de livres, mes lectures nocturnes sous la couette pour ne pas trop la déranger et mes soliloques sans fin lorsque j’ai un coup de coeur livresque… Une réelle envie de partage à livre ouvert s’est imposé à moi ces derniers temps. Il est donc grand temps que je fasse le premier pas vers toi, Internaute.

En espérant que ce premier billet ne t’aura pas trop rebuté.

Au plaisir de te lire,

Des bisous.