Histoire de France – Jacques Bainville

71k0lblKHgL 

Auteur : Jacques Bainville                                                           Editeur : Texto                                                                                 Collection : –                                                                                   Parution : Mars 2007                                                                   Pages : 567                                                                                   Genre : Historique

 » Quand il était au collège, Jacques Bainville n’aimait pas l’histoire. Que discerner dans ce tissu de drames sans suite, cette mêlée, ce chaos ? Lui voulait savoir « pourquoi les peuples faisaient des guerres et des révolutions, pourquoi les hommes se battaient, se tuaient, se réconciliaient ». Déjà célèbre pour son intelligence des relations internationales, il se plongea deux ans dans l’écriture d’une Histoire de France qui paraîtrait en 1924 et serait un immense succès de librairie : 160 000 exemplaires tirés avant 1940. Ce grand ouvrage embrasse d’un seul regard, où l’élégance du style le dispute à la hauteur de l’analyse, le destin de la nation française de la Gaule Romaine au premier après-guerre. Livre de chevet d’une génération, il est de ceux où l’intelligence, au-delà des partis pris politiques, vient sans cesse éclairer « l’inerte matière historique ». « 

Mon avis :  

Ce livre a une drôle d’histoire puisque je l’ai trouvé dans les locaux poubelles de ma résidence (oui, tu as bien lu et oui, je suis d’accord avec toi, c’est n’importe quoi de jeter un livre). Après l’avoir rescapé avec plusieurs autres compatriotes qui avaient subi le même sort, je me suis dit qu’il pouvait être intéressant de le lire. D’une part, parce qu’il parle d’un domaine que je connais bien (enfin, je pense) et dont il est toujours bien d’en savoir plus. D’autre part, le nom de l’auteur Jacques Bainville, journaliste, historien et essayiste de l’Académie française au XIXème siècle, promettait une lecture à rebondissements.

Alors, qu’en est-il ? Un essai plutôt fluide qui ne nous accable pas de dates historiques (totalement un bon point selon moi), qui revient sur chaque moment de l’Histoire avec ses grands noms qui l’accompagnent. Certaines déceptions et points négatifs sont tout de même à relever. Jacques Bainville propose plus une histoire de la politique qu’une histoire de la France : il décrit chaque guerre, chaque mouvement stratégique des monarques et en oublie totalement de parler du peuple, de la culture française… Je peux te dire qu’au bout de 567 pages, t’en as plus que marre des plans d’attaque français. Et puis, cet enchaînement de guerres dresse un tableau plutôt négatif de la France, à croire que les moments de paix ne sont pas fructueux pour le pays et qu’il ne vaut pas la peine d’en parler.

Aussi, Jacques Bainville était un personnage engagé et dont les partis pris politiques se ressentent souvent dans le livre. Il faut savoir qu’il faisait partie de l’Action Française, mouvement politique nationaliste et monarchiste d’extrême-droite, il ne faudra donc pas s’étonner de faire les gros yeux à certains passages. – Sa vision de la Commune est totalement décriable! -. Bainville ne semble pas chercher à comprendre les évènements, les sociétés, les hommes, mais à les faire entrer dans un récit historique et les figer dans un cadre national et héroïque en en empêchant toute remise en cause.

Enfin, si je t’ai convaincu et que tu comptes le lire au plus vite, par pitié, n’achète pas mon édition, elle est tout bonnement mauvaise. Au bout de six chapitres je ne relevai même plus les coquilles tellement elles étaient nombreuses, sans parler des points qui coupent les phrases en plein milieu alors qu’ils n’ont pas lieu d’être. La reprise de texte n’a pas été faite ou relue sérieusement et cela gâche totalement le plaisir de la lecture.

Je pense que ce livre est intéressant si l’on accepte le parti pris parfois invasif de l’écrivain et que la politique n’est pas une thématique qui nous rebute. Il reste une bonne entrée en matière pour un sujet qu’on ne lit que trop rarement. Grand regret toutefois qui « ruine » ce livre selon moi : on ne parle pas des français alors que ce sont aussi eux qui font la France, non?

Note : 2,5 / 5

Publicités

4 réflexions sur “Histoire de France – Jacques Bainville

  1. Aurélie Bonnejonne dit :

    Première chose … J’adore le style de ton blog épuré et féminin. Commencer une nouvelle activité, de plus sur un sujet qui nous tient à coeur n’est pas facile, j’en sais quelque chose car j’ai débuté également (la semaine dernière pour être exacte). L’important est de faire ton blog comme tu l’aimes et de le compléter comme tu le veux. Le but est de partager une passion.

    Tu as un bon style d’écriture, j’ai donc hâte de lire tes prochaines chroniques. 😉

    J'aime

  2. leslecturesdemaguy dit :

    Jeter un livre, c’est déjà un sacrilège. Mais un livre d’histoire, c’est pire!
    Je suis plutôt adepte de l’histoire vue d’en bas, donc le bouquin d’histoire antisocial qui se concentre sur la politique, je suis pas trop pour. Mais bon tout de même, ça peut être intéressant à lire et jamais je n’imaginerais mettre un livre à la poubelle :/

    J'aime

    • nathlitaulouvre dit :

      Oui… Ça me désespère et les personnes de mon immeuble le font souvent du coup je prends la peine de les sortir à chaque fois pour que des gens les prennent si ça les intéressent.

      Oui le côté politique m’a un peu fatigué aussi mais c’était quand même intéressant!

      Au plaisir de te revoir sur le blog!

      Des bisous!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s